TGS 2011, nos impressions

TGS 2011, nos impressions

Dans Reportage, par Wildchoc le 21 septembre 2011

Tout commence le mercredi 14 septembre où nous avons eu l’honneur d’être invités par Namco Bandai dans leurs locaux à Shinagawa. Plus qu’un honneur même, une chance car certains jeux comme Dark Souls et Tekken Hybrid n’étaient pas présent lors du TGS. Nous avons donc passé l’après midi à essayer les différents titre présents et à suivre les interviews de groupe.

Les gentils organisateurs de Namco Bandai ont pensé à tout. Quand on ne connait pas Tokyo, le métro et autres services ferroviaires peuvent devenir de vrais dédales. Ainsi nous avions rendez vous en début d'après midi à la gare de Shinagawa pour prendre un bus qui allait nous amener directement aux locaux de Namco Bandai. Locaux assez impressionnants par leur taille et par l'aménagement intérieur. Il y a carrément une petite cascade ! Une fois tous les journalistes arrivés nous sommes allés dans la salle de conférence pour assister au début du Show.

Le Pré-TGS chez Namco Bandai


Le Pré-TGS chez Namco Bandai


Le Pré-TGS chez Namco Bandai

Mais commençons par le commencement

Nous avons d’abord eu le droit à une petite conférence présentant la stratégie suivie par Namco Bandai. C’est Carlson Choi, le Vice président du Marketing de Namco Bandai Games America qui s’y colle. Il nous explique que les points importants pour la société est l’accessibilité du contenu, le multiplateforme, développer une communauté, les partenaires, et enfin que " Jouer c’est croire " (Playing is Believing). Ensuite nous avons droit à une présentation des différents jeux. La présentation la plus impressionnante reste celle de Soulcalibur V, qui est clairement considérée comme une licence importante pour Namco Bandai. C’est un peu leur Street Fighter 4. Pour la présentation de Tekken sur 3DS nous avons également eu droit à un spot publicitaire épique avec une bataille entre Yoshinori Ono, le producteur des Street Fighter, et Katsuhiro Harada le directeur de la série des Tekken.

Mais commençons par le commencement


Mais commençons par le commencement


Mais commençons par le commencement


Mais commençons par le commencement

Soulcalibur V

Étant une centaine de journalistes sur place, nous avons été répartis en groupe et devions suivre un emploi du temps précis pour tester chaque jeu et avoir une interview lorsque nous avions de la chance ( et que nous faisions preuve de persévérance). Le premier jeu testé par notre groupe était Soulcalibur V. Nous sommes allés dans une salle avec un écran plat et deux gros sticks arcade bien agréables à prendre en main, puis nous nous sommes mis au travail. Vous pourrez trouver la preview et l'interview dans les archives.

Soulcalibur V


Soulcalibur V

Armored Core V & Dark Souls

Avec Dark Souls et Armored Core V, on peut dire que From Software était mis en avant lors de ce pré-TGS. Ainsi, après Soulcalibur V nous sommes allez tester Armored Core V. Quatre Xbox 360 étaient mises à disposition pour pouvoir tester correctement ce cinquième épisode. La session fut suivie par des questions réponses. Pour rappel, Armored Core V est un jeu de méchas, ce qui plait beaucoup aux japonais, nous mettant au centre d'un conflit dans lequel nous devons remplir plusieurs missions pour avancer. Nous sommes ensuite allés tester Dark Souls. 4 postes encore étaient disponibles, en plus d'une présentation, où un membre de l'équipe jouait au jeu, et d'une interview de Kei Hirono le producer de Dark Souls. Vous trouverez dans les archives la preview de Dark Souls et bientôt l'interview.

Armored Core V & Dark Souls


Armored Core V & Dark Souls


Armored Core V & Dark Souls


Armored Core V & Dark Souls


Armored Core V & Dark Souls

Saint Seiya

Ce qu'on peut dire, c'est que nous avons bien été accueillis par Namco Bandai. Il y avait un espace détente avec nourriture et boissons à volonté où nous pouvions nous restaurer entre deux séances de jeu bien difficiles. Pour cet effet, 3 bornes était disponibles avec un Naruto, un Dragon Ball Z et le dernier très attendu Saint Seiya. Par manque de temps nous avons privilégié le test de Saint Seiya.

Shinobi 2

Nous avons pu, après nous être reposés, assister à la présentation du seul jeu Ps Vita de la journée : Shinobi 2. Présentation assez maigre car nous avons eu le droit à une petite vidéo de 5 minutes seulement commentée par M. Kazuhiro Watanabe, et une séance de questions réponses très mince étant donné que les questions posées ne trouvaient pas réponses 90% du temps pour raison confidentielle.

Shinobi 2


Shinobi 2

Ace Combat: Assault Horizon

Nous avons pu également jouer au dernier Ace combat qui change complétement d'orientation. Du jeu simple de prise en main que nous connaissons, les développeurs ont décidé de complexifier le tout. Ainsi, sur les 10 minutes durant lesquelles nous avons pu jouer, nous n'avons pas arrêté de nous faire descendre par l'équipe adverse jouée par les développeurs. Le jeu ressemble plus à une simulation qu'un réel jeu d'arcade. Il est très beau graphiquement, et propose une grande diversité au niveau du choix d'avions. On peut même choisir un hélicoptère. Espérons que la prise en main complexe ne rebute pas trop de joueurs.

Bilan de la journée

Namco Bandai est l'une des rares entreprises japonaises avec Campcom à réussir son ouverture vers l'occident, à évoluer vers une nouvelle stratégie qui permet à la boite de s'épanouir et non pas de sombrer dans la crise et l'immobilisme. Lors de cette journée nous avons pu tester un éventail de jeux très large qui sont pour la plupart de bons jeux qui trouveront leur public. Évidemment, de vieilles licences comme Naruto et Dragon Ball Z sont présentes pour le plus grand plaisir des fans, mais nous avons pu trouver du renouveau en Dark Souls qui apporte une fraicheur dans l'univers des RPG japonais, et de Ace Combat qui réussi avec brio le reboot de la série. Une très bonne impression ressort de cette journée pré-TGS et augure du bon pour la suite.

Commentaires