Dossier de Noël 2020

Dossier de Noël 2020
Partager
Grosse année pour le jeu vidéo que cette année 2020. En raison de la pandémie de vous-savez-quoi, nous sommes nombreux à être restés à la maison et à s'être occupés comme nous avons pu. Dans notre cas, bien sûr, nous avons passé de longues heures à jouer, que ce soit sur PC ou consoles, histoire de retrouver nos amis en ligne ou de s'évader un peu du quotidien morose de ces derniers mois. Alors, forcément, il y a beaucoup à dire, avec du bon et du moins bon. Si vous ne savez pas quoi offrir ce Noël, voire vous offrir à vous (pas de raison !), les tops qui vont suivre peuvent vous guider !

Mon Top 5

1 - 13 Sentinels : Aegis Rim


 
Pour moi, LE jeu de l'année, c'est clairement 13 Sentinels : Aegis Rim. Disponible sur PS4, le titre de Vanillaware, à qui l'on doit les excellents Odin Sphere Leifthrasir ou encore Dragon's Crown, dispose d'une direction artistique magnifique, dessinée à la main comme les autres productions du studio. Si les phases de combats, de la stratégie en semi-temps réel, se montrent un peu moins intéressantes que les beat'em all ciselés auxquels les développeurs nous ont habitués, l'histoire est pour sa part une vraie merveille (et traduite en français !). J'ai rarement, voire même jamais, eu le cerveau autant retourné par un scénario, été autant étonnée des révélations et autres rebondissements, et me suis autant attachée à tous ces protagonistes. Une vraie pépite.

2 - Assassin's Creed : Valhalla

Assassin's Creed : Valhalla
 
Grande fan de la série des Assassin's Creed depuis le tout début, impossible pour moi de ne pas succomber pour Valhalla, et ce même si l'univers des vikings ne me parle pas spécialement. C'est toujours un plaisir pour moi de me balader dans cet énorme bac à sable, de chercher des trésors ou encore de combattre et – bien sûr – d'éliminer un max d'ennemis à la lame secrète. Nul doute, le ''reboot'' du gameplay opéré par Assassin's Creed : Origins fonctionne une fois de plus ici.

3 - Animal Crossing : New Horizons


 
De sortie pile pour le premier confinement, permettant aux joueurs de s'échapper un peu de leurs minuscules appartements parisiens, Animal Crossing : New Horizons a été une vraie bouffée d'air frais cette année. Un épisode aussi mignon que les autres, aussi apaisant, lâchant le joueur sans pression sur une île déserte à modeler soi-même, avec en plus un gros côté multi puisque l'on peut s'échanger des objets et des plans. Bref, on y passe des dizaines et des dizaines d'heures sans s'en rendre compte.

4 - Ori and the Will of the Wisps

Ori and the Will of the Wisps
 
Ori and the Blind Forest était un bijou, impossible donc de faire mieux. Et pourtant, le studio derrière Ori and the Will of the Wisps a réussi à relever encore la barre, avec un jeu toujours aussi magnifique, des mécaniques de gameplay toujours aussi efficaces et un monde toujours aussi enchanteur. Sans parler de son scénario, émouvant et qui m'a fait chialer à la fin. Sale histoire.

5 - Streets of Rage 4


 
Quand j'étais petite, je jouais beaucoup à Streets of Rage premier du nom sur Mega Drive avec ma grand-mère. Oui oui. Alors, forcément, j'attendais avec beaucoup d'impatience ce Streets of Rage 4, et je n'ai pas été déçue. Non seulement il est magnifique et est rempli de petits clins d’œil, mais en plus son gameplay est impeccable de bout en bout. Je ne peux plus jouer avec ma grand-mère, mais ça ne m'a pas empêché de finir cet épisode plusieurs fois.

Mentions honorables

Untitled Goose Game
 
Trois titres supplémentaires m'ont marquée cette année, mais à un moment il faut faire des choix et je n'ai pas pu les mettre dans mon Top 5. Mais je voulais tout de même les partager avec vous ! J'ai donc passé un bon moment sur Goob Job!, petit titre indé à jouer en coop' et dans lequel on peut foutre un bordel monstre dans des bureaux en réalisant les missions qui nous sont demandées, mais aussi sur Untitled Goose Game, qui permet d'incarner une oie particulièrement désagréable puisque pourrissant la vie des habitants du coin. Enfin, l'excellent remake de Tony Hawk's Pro Skater 1+2 a aussi sa place ici, surtout pour ceux qui, comme moi, avaient les jeux sur PlayStation et se sont pris une grosse claque nostalgique.

Mes Flops


 
Cette année, pas mal de flops pour moi, notamment de jeux que j'attendais depuis un moment. Je pense tout d'abord à Summer in Mara : malgré un pitch de départ qui avait tout pour me plaire, à savoir un mélange entre simulation de vie à la ferme et exploration à bord d'un bateau, ce titre propose des quêtes trop répétitives et manque de confort de jeu en raison de l'absence de certaines features auxquelles je suis habituée avec ce genre de titres. C'est un peu la même chose avec Windbound, qui malgré sa direction artistique charmante et son univers poétique se montre finalement trop répétitif, ou encore Ary and the Secret of Seasons qui n'a pas assez poussé à mon sens son utilisation des Saisons dans son gameplay. Enfin, Death Come True était un vrai naufrage, et ce malgré le fait ce que FMV soit sorti de l'esprit torturé de Kazutaka Kodaka, le papa des excellents Danganronpa. Dur.

Mes attentes pour 2021

Nier Replicant ver.1.22474487139
 
Là encore, pas mal d'attentes pour moi en ce qui concerne 2021. Tout d'abord Tales of Arise, série de J-RPG qui occupe une grosse place dans mon cœur, qui se fait attendre puisqu'il aurait normalement dû sortir cette année. Niveau RPG nippon, j'ai également de grosses attentes concernant Ys IX – surtout après l'excellent Ys VIII : Lacrimosa of Dana – ainsi que Nier Replicant ver.1.22474487139, qui je l'espère sera un remaster intéressant. Il y a aussi trois autres jeux que j'attends... mais avec tout de même quelques craintes. Tout d'abord Hogwarts Legacy, en tant que bonne Potterhead, même si le studio derrière ce titre fait un peu flipper, mais aussi le remake de Prince of Persia : Les Sables du Temps qui a l'air passablement dégueulasse et qui risque de détruire tous les bons souvenirs que j'ai de ce jeu... C'est également le cas pour Alex Kidd in Miracle World DX, même si j'ai légèrement plus d'espoirs à ce niveau. L'année 2021 violera-t-elle mes beaux souvenirs d'enfance et d'adolescence ? On verra...

La next-gen !


Puisque j'ai vendu mon âme au diable et sacrifié 13 chèvres vierges (c'est faux, calmez-vous), j'ai réussi à récupérer une PlayStation 5. Si, hélas, elle fait partie de celles qui ont un ventilateur un peu bruyant (j'aurais dû me douter que le diable n'était pas fiable !), et qu'elle se montre en plus plutôt laide, j'ai en revanche été agréablement surprise par la manette, assez jolie et agréable à prendre en mains. Grâce à Astro's Playroom, titre installé d'office dans la machine, on a une bonne vision d'ensemble de ce que peut faire cette DualSense 5, notamment les retours haptiques hyper impressionnants, même si hélas on se doute bien que les développeurs n'utiliseront que très peu ces fonctionnalités. Niveau jeu, en dehors de Demon's Souls Remake qui est juste sublime, difficile de se faire un avis et il faudra attendre d'autres vrais jeux next-gen pour voir ce que la machine a dans le ventre. Pour l'heure, je me contente de temps de chargement réduits sur les jeux PS4, notamment sur Assassin's Creed : Valhalla, et c'est déjà pas mal.

Le mot de la fin...

Comme je le disais tout en haut de cette (longue) page, 2020 a été une grosse année pour le jeu vidéo, et j'espère que l'année 2021 continuera sur cette lancée... mais sans pandémie, si possible. En attendant, je vous souhaite à tous un très joyeux Noël, avec tout plein de cadeaux sous le sapin, et une belle et heureuse nouvelle année !
14 décembre 2020 à 12h06

Par La Rédac'

Revenir en haut